Belo Monte :
pétition du Cacique Raoni

A ce jour 502891 signatures.

Vérifier la validité de votre signature




Actualités

Valdelice Veron, représentante du peuple Guarani-Kaiowá, compte-rendu de sa visite en France et à l'ONU

Valdelice Veron, représentante du peuple Guarani-Kaiowá, compte-rendu de sa visite en France et à l'ONU

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Cáceres, représentants du peuple Guarani-Kaiowá - photo © Planète Amazone / Gert-Peter Bruch

C’est après une rencontre bouleversante avec la représentante indigène Valdelice Veron en 2013 à Brasilia que Planète Amazone s’est engagé à aider à mettre davantage en lumière le drame des Guarani-Kaiowá. Grâce au soutien de Nicolas Hulot qui l’invite au Sommet des Consciences sur notre suggestion, Planète Amazone organise du 20 au 26 juillet 2015 la toute première venue en Europe de Valdelice Veron et de son époux, le chef Natanael Vilharva Caceres. De l’Elysée à l’ONU en passant par l’Assemblée Nationale, nous vous proposons le récapitulatif d'un séjour mémorable.

 

 

 

 

VALDELICE VERON
du peuple Guarani-Kaiowá,
(Mato Grosso do Sul, Brésil)

 Valdelice Veron à l'ONU (Genève)

 

En visite exceptionnelle pour la première fois en France et à l’ONU

accompagnée du leader Natanael Vilharva-Cáceres
du 20 au 26 juillet 2015

afin d’alerter sur le sort de son peuple



- COMPTE-RENDU -



 

Programme et résumé des rencontres

 

Dimanche 19 juillet 2015

Tournage pour la chaîne de télévision TF1 (Reportage de Carole Venuat pour le JT de 20h).
Durée : 2 min 11.
Diffusion : mardi 21 juillet vers 20h20.
Participants : Valdelice Veron, Natanel Vilharva C
áceres & Gert-Peter Bruch (Planète Amazone).

 

Lundi 20 juillet

Rencontre inter-associations à 11h

Lieu : Salle David d’Angers, Mairie du VIème arrondissement, 78 rue Bonaparte, 75006 Paris

Résumé : Valdelice a pris la parole en premier pour lancer un cri d’alarme et un appel à l’aide sur la situation des Guarani-Kaiowá. Ensuite, les représentants d’ONG ont pu poser leurs questions. Ils ont abordé le sujet des soutiens des Guarani-Kaiowá au Brésil, des recours juridiques possibles, des entreprises mises en cause, du rôle de la presse locale et les problèmes les plus urgents (la faim, le froid, le manque de médicaments).

 

Participants : Valdelice Veron, Natanael Vilharva Cáceres, Gert-Peter Bruch (Planète Amazone), Léa Clouteau (Amnesty International), Elsa Olaizola (France Libertés), Boris Patentreger (Envol Vert), Caroline Lavail (Secours Populaire), Marie-Aure Perreaut (FIDH - Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme), Arkan Simaan (planète Amazone), Hugo Charbonnier (Planète Amazone), Camille Guibal (PA), Mahault Thillaye (PA).

 

Rencontre des interlocuteurs pour le Sommet des Consciences, avec l’ambassadeur Peaucelle, ambassadeur de la France au Quatar, entre 14h30 et 17h30

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres signent l’appel des consciences

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres signent l’appel des consciences


 

 

Lieu : Hôtel de Marigny, Paris

Résumé : Après une courte présentation de chacun des participants, un discours de Nicolas Hulot et de Christiana Figueres (secrétaire générale des questions climatiques à l'ONU), l’après-midi a surtout consisté en échanges informels avec les divers participants au Sommet des Consciences du lendemain. Valdelice et Natanel ont signé l’Appel des Consciences, une lettre destinée à chaque Chef de Délégation prenant part à la COP21 à Paris, signée des personnalités morales et religieuses participant au Sommet des Consciences. Ils ont notamment pu rencontrer :

  • Sebastião Salgado (photographe et fondateur de « l’Instituto Terra » au Brésil)

  • Marina Silva (militante écologiste et femme politique brésilienne)

  • Nicolas Hulot (militant écologiste, journaliste et écrivain français, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète)

  • Vandana Shiva (écologiste, écrivain et féministe, dirigeante de la Fondation de la recherche pour la science, les technologies et les ressources naturelles, Inde)

  • Alina Saba (militante féministe, chercheure et défenseure de l’environnement, Népal)

  • le Révérend Takayuki Ashizu, Grand Prêtre du temple Munakata, Japon.

Participants : Valdelice Veron, Natanel Cáceres, Gert-Peter Bruch, Arkan Simaan

 

Dîner au Palais de l’Elysée, 20h

Résumé : Dans la continuité de la réunion de l’après-midi, le dîner a permis à Valdelice et Natanael de rencontrer de manière informelle de nombreux participants au Sommet des Consciences, au nombre desquels :

  • François Hollande (Président de la République française). Valdelice et Natanel lui ont remis le dossier sur les Guarani-Kaiowá au cours d’une brève rencontre

  • Des représentants du R20 (R20 Regions of Climate Action), ONG fondée par Arnold Schwarzenegger (acteur et ancien Gouverneur de la Californie, Etats-Unis)

  • Cheikh Lô (musicien sénégalais)

  • Jean-Paul Delevoye (président du Conseil Economique, Social et Environnemental)

  • Sa sainteté Bartholomée, 1er Patriarche œcuménique de Constantinople

Participants : Valdelice Veron, Natanel Cáceres, Gert-Peter Bruch, Arkan Simaan

 

Rencontre avec les représentants Sarayaku (Equateur), 22h30

Résumé : Discussion notamment avec Felix Santi, Président de la communauté du peuple Sarayaku, Equateur, pour préparer l’allocution du lendemain et évoquer des stratégies communes lors de la prochaine COP 21. La deuxième représentante présente était Mme Patricia Gualinga, fille du Chamane Don Sabino et sœur de José Gualinga, ex-président de la communauté Sarayaku.

 

Mardi 21 juillet 2015

Rencontre avec le Prince Albert de Monaco au Sommet des consciences :

De gauche à droite : Gert-Peter Bruch, Valdelice Veron, le Prince Albert II de Monaco, Natanael Vilharva Caceres

De gauche à droite : Gert-Peter Bruch, Valdelice Veron, le Prince Albert II de Monaco, Natanael Vilharva Caceres


 

 

Lieu : Conseil Economique, Social et Environnemental à Paris.

Résumé : Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres rencontrent le Prince Albert de Monaco en fin de matinée et lui font part détail de la situation du peuple Guarani-Kaiowá dans le Mato Grosso du Sud. Le Prince Albert semble tes touché par ce qu’il entend et promet qu’il fera son possible pour répondre à la situation humanitaire urgente. Il s’engage à aider à contrer les carences en matière de médicaments et de nourriture. La situation est prise très au sérieux : Bernard Fautrier, Ministre d’Etat de Monaco, demande que soit préparé le plus rapidement possible un projet pour pouvoir faire acheminer les denrées alimentaires et les médicaments.

Participants : Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres, Gert-Peter Bruch, Prince Albert de Monaco, Bernard Fautrier de Monaco.

 

Interview avec le journal Le Monde :

Lieu : Conseil Economique, Social et Environemental

Résumé : interview pour un article intitulé : « Valdelice Veron, la porte-parole des Guarani-Kaiowá accuse le Brésil d’« écocide », paru le jeudi 23 juillet 2015. Dans cet article, Maria Laforcade traite des difficultés auxquelles le peuple Guarani-Kaiowá fait face pour obtenir la démarcation de ses terres, pointant l’absence d’homologation par Dilma Rousseff des 22 terres reconnues.

Participants : Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres, Gert-Peter Bruch, Arkan Simaan, et Maria Laforcade.

 

Discours au Sommet des Consciences, 16h30 :

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Valdelice Veron, Patricia Gualinga, Felix Santi

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Valdelice Veron, Patricia Gualinga, Felix Santi


 

Lieu : Conseil Economique, Social et Environnemental.

Résumé : entre la troisième et la quatrième plénière du Sommet des Consciences Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres ont prononcé un discours qui a provoqué une standing ovation. Lors de son allocution de clôture, Nicolas Hulot a dédié l’événement du Sommet des Consciences aux peuples amazoniens et autres représentants autochtones présents. Suite au Sommet des Consciences, Valdelice Veron a interpellé la Ministre de l’écologie Ségolène Royal, qui s’est engagée à la recevoir le samedi 25, mais ne l’a pas fait.

Ecouter le discours de Valdelice Veron au Sommet des Consciences

Lire la version française de ce discours sur notre site

 

Mercredi 22 juillet 2015

Rendez-vous avec Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement à 9h

Valdelice Veron, Jean-Pierre Lecoq et Natanael Vilharva Caceres

Valdelice Veron, Jean-Pierre Lecoq et Natanael Vilharva Caceres
à la Mairie du 6e arrondissement le 22 juillet 2015


 

Lieu : Mairie du 6e arrondissement.

Résumé : les échanges ont de manière générale porté sur les problèmes du peuple Guarani-Kaiowá et les questions touchant au changement climatique. A en outre été abordée la question des parcs naturels et des réserves. M. Lecoq s’est engagé à sensibiliser les habitants du 6e arrondissement sur les questions de déforestation. Le site internet de la mairie du 6e arrondissement a également publié un court article d’actualité intitulé « Les indiens Guaranis à la mairie du 6e ». En effet, la mairie s’engage dans la cause amazonienne depuis plusieurs mois déjà en accueillant Planète Amazone en son sein depuis le mois de janvier 2015.

Participants : Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres, Gert-Peter Bruch, Hugo Charbonnier, Arkan Simaan, Alexandre Vesperini.

 

Conférence de presse, 9h30 – 11h15

Lieu : Mairie du 6e arrondissement.

Résumé : Durant cette conférence de presse, Valdelice Veron a évoqué les trois étapes nécessaires à la reconnaissance des terres Guarani-Kaiowá et surtout à leur homologation. Si 22 des 39 terres Guarani-Kaiowá ont bel et bien été identifiées comme les leur et reconnues, elles n’ont en revanche pas été homologuées par la signature de la présidente Dilma Roussef, qu’ils attendent encore. Ce sont aujourd’hui 45 000 Guarani-Kaiowá qui sont dans l’attente de l’homologation pour pouvoir vivre en paix. Natanael Vilharva Caceres a détaillé les dégâts faits à leurs terres, non seulement par la déforestation mais aussi par les mines creusées pour les minerais, et l’empoisonnement des rivières. Ce sont aujourd’hui les monocultures de canne à sucre pour fabriquer les biocarburants, et de soja, qui entraînent la déforestation et la dépossession des Guarani Kaiowá de leurs terres.

Participants : Eva Lacoste de Golias, Sidonie Hadoux de National Geographic, Pascale Marcaggi de Radio Ethic, Julien Leprovost de Good Planet, Martina Zimmermann pour la radio allemande ARD, agence EPD, Claire Plisson d’Opinion Internationale, Sabrina Dourlens de l’Association EF, François Guillot d’AEF, Lucia Muzelle de RFI, Luis Torres de l’AFP, Dominique Godrèche d’Indian Country Today (site) et Télérama, et enfin Olivier Arandel du journal Le Parisien.

 

Participation à l’émission « Le débat de midi » sur France Inter de 12h à 13h 

Lieu : Radio France.

Résumé : de 12h à 13h, Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres étaient invités sur l’émission « Le débat de midi » de France Inter par Thomas Chauvineau en présence du député européen EELV Yannick Jadot.

 

Rendez-vous avec Nicolas Hulot à 14h

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Nicolas Hulot, Valdelice Veron

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Nicolas Hulot, Valdelice Veron


 

Lieu : Hôtel de Marigny.

Résumé : une rencontre amicale a eu lieu au bureau de Nicolas Hulot à l’hôtel Marigny, pour tirer le bilan de la venue des deux leaders indigènes Guarani-Kaiowá.

Participants : Nicolas Hulot, Gert-Peter Bruch, Arkan Simaan, Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres, Stéphanie Lux, Hugo Charbonnier.

 

Projection-débat à l’Assemblée nationale à 17h :

Lieu : Salle Victor Hugo, Assemblée nationale, 101 rue de l’université, 75007 Paris

Nombre de participants : environ 250

Résumé : Le déroulé de la rencontre a eu lieu comme suit : d’abord, Jean-Louis Roumégas (député de l’Hérault et à l’origine de l’invitation) et Gert-Peter Bruch ont pris la parole pour présenter le contexte de la rencontre et de la venue de Valdelice et Natanael. Ensuite, un documentaire ('La face cachée des biocarburants') a été projeté.

Après la fin du documentaire, Valdelice (tenant sa lance) et Natanel ont fait leur entrée, accueillis par des applaudissements nourris et une standing ovation. Ils ont pris la parole en rebondissant sur le film et ont témoigné de la situation bouleversante subie par leur peuple. Ensuite, le public a pu poser ses questions (souvent sur les façons concrètes dont ils pouvaient les aider), et le débat s’est prolongé jusqu’à 19h30. Joël Labbé, Sénateur du Morbihan, a notamment pris la parole pour annoncer tout son soutien à la cause des Guarani-Kaiowá. La rencontre, d'une charge émotionnelle rare, s’est finie avec tout le public debout, le poing en l’air, scandant un slogan de soutien.

Participants : Valdelice Veron, Natanel Cáceres, Gert-Peter Bruch, Jean-Louis Roumégas, Arkan Simaan, Hugo Charbonnier

 

Dîner privé avec Paul Watson et Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres ont pu longuement rencontrer Paul Watson et son épouse Yana, Lamya Essemlali (Sea Shepherd France). Paul Watson et s'est engagé à soutenir les Guarani-Kaiowá par le biais notamment d’une campagne à définir communément (elle a pris forme sous la cyberaction #IamGuaraniKaiowá, lancée conjointement avec Planète Amazone sur les réseaux sociaux).

 

 

Jeudi 23 juillet

Journée à l’ONU à Genève

 

Rencontre à 11h au Palais Wilson :

Avec Mme Orlagh McCann, assistante pour la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l’alimentation & Mme Jacqui Zalcberg, assistante pour la Rapporteuse Spéciale sur les Minorités

 

Rencontre à 14h30 au Palais Nation :

Avec Mmes Ana de Souza & Maria Clara Martin, de la Section des Peuples Autochtones à l’ONU, Genève.

 

Accréditation pour le MEDPA (Mécanisme d’Experts sur les Droits des Peuples Autochtones)

 

Rencontre à 16h45 avec Mme Maria Victoria Tauli Corpuz, Rapporteuse Spéciale sur les droits des Peuples Autochtones

 

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Victoria Tauli Corpuz, Valdelice Veron

De gauche à droite : Natanael Vilharva Caceres, Victoria Tauli-Corpuz, Valdelice Veron


 

Lire l'appel de Victoria Tauli-Corpuz au gouvernement brésilien

 

Rencontre à l’Ambassade du Brésil à l’ONU, 18h30 :

Avec Mme Regina Dunlop, ambassadrice du Brésil à l’ONU

Bilan : Les rapporteurs spéciaux (ou leurs assistants) se sont montrés touchés par la témoignage de Valdelice et Natanael. Ils se sont engagés à envoyer une lettre au Brésil pour le pousser à agir en faveur des Guarani-Kaiowá. Le principe est que cette lettre reste confidentielle pendant deux mois. Le Brésil est obligé d’y répondre, et au bout de deux mois l’ONU peut la rendre publique.

De façon plus précise, Mme Maria Victoria Tauli Corpuz (Rapporteuse Spéciale sur les droits des Peuples Autochtones) va voir si elle peut se rendre sur place. Quant à Mme Jaqui Zalcberg (assistante pour la Rapporteuse Spéciale sur les Minorités), elle effectue une mission de 10 jours au Brésil en septembre et souhaite étudier la possibilité de se rendre en territoire Guarani-Kaiowá, dans l'Etat du Mato Grosso do Sul.

Participants : Valdelice Veron, Natanel Cáceres, Gert-Peter Bruch, Arkan Simaan

 

 

Vendredi 24 juillet 2015

Rendez-vous avec Michel Forst, Rapporteur Spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme à 10h :

Lieu : Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme.

Résumé : Valdelice et Natanael ont eu l’occasion d’exposer la situation des Guarani-Kaiowá à Michel Forst et l’assassinat, la veille, d’un de leur proche. Ce dernier a présenté toutes ses condoléances, et s’est engagé à réagir au plus vite, tout d’abord en envoyant une lettre d’allégations au gouvernement brésilien, lettre à laquelle il est obligé de répondre et qu’il pourra rendre publique dans les deux mois. Il souhaiterait associer à cette lettre ses collègues Rapporteurs Spéciaux sur les droits des minorités, et sur les populations indigènes. La lettre et sa réponse pourront ainsi devenir par la suite des instruments publics dont ils pourront se servir. Il a également précisé que le Brésil fait partie des pays qu’il souhaiterait visiter pour une mission officielle et pour lequel il a envoyé une demande d’invitation. Parmi les sujets qu’il compte traiter figure la question des défenseurs des droits des populations autochtones et des défenseurs des droits à la terre. Il s’est également engagé à demander que les Nations Unies sur place soient particulièrement vigilantes sur leur protection, ainsi que la délégation de l’Union Européenne au Brésil. Il a enfin proposé de prendre une photo avec eux, afin de la publier sur son site et sur les réseaux sociaux pour montrer que s’ils sont attaqués, c’est lui aussi que l’on attaque.

Participants : Michel Forst, Magali Laforcarde, Marion Veber, Elsa Olaizola, Arkan Simaan, Hugo Charbonnier, Gert-Peter Bruch, Camille Guibal, Natanael Vilharva Caceres, Valdelice Veron.

 

 

Dimanche 26 juillet 2015

Départ pour le Brésil à 23h avec quatre valises de vêtements données par des amis de l’association Planète Amazone. Il est prévu que d’autres vêtements et produits de nécessité soient données plus tard, et éventuellement des équipements permettant de mieux aider à la divulgation.

 

Rencontres avec les médias

Outre l’interview pour TF1, Le Monde, leur conférence de presse du 22 juillet et la participation au débat de midi pour France Inter, Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres ont accordé des interviews pour novethic.com, Télérama, Amnesty International, et Opinon Internationale.

 

QUELQUES IMAGES...


Valdelice Veron devant le Mur de la Paix à Paris le 19 juillet 2015

Valdelice Veron devant le Mur de la Paix à Paris le 19 juillet 2015


 

 

 

Natanael Vilharva Caceres, Sebastião Salgado, et Valdelice Veron a l’Hôtel de Marigny le 20 juillet 2015

Natanael Vilharva Caceres, Sebastião Salgado, et Valdelice Veron a l’Hôtel de Marigny le 20 juillet 2015


 



Valdelice Veron, Marina Silva et Sebastião Salgado à l’Hôtel de Marigny le 20 juillet 2015-07-31

Valdelice Veron, Marina Silva et Sebastião Salgado à l’Hôtel de Marigny le 20 juillet 2015-07-31


 

 

 

Natanael Vilharva Caceres, Takayuki Ashizu et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015

Natanael Vilharva Caceres, Takayuki Ashizu et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015


 



Natanael Vilharva Caceres, Jean-Paul Delevoye, et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015

Natanael Vilharva Caceres, Jean-Paul Delevoye, et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015


 

 

 

Valdelice Veron et Alina Saba à l’Elysée le 20 juillet 2015

Valdelice Veron et Alina Saba à l’Elysée le 20 juillet 2015


 

 

 

Vandana Shiva et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015-07-31

Vandana Shiva et Valdelice Veron à l’Elysée le 20 juillet 2015-07-31


 

 

 

Valdelice Veron et Bartholomée Ier à l’Elysée le 20 juillet 2015

Valdelice Veron et Bartholomée Ier à l’Elysée le 20 juillet 2015


 

 

 

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres à l’Elysée le 20 juillet 2015

Valdelice Veron et Natanael Vilharva Caceres à l’Elysée le 20 juillet 2015


 

 

 

Marina Silva et Valdelice Veron à l’Hôtel de Marigny le 21 juillet 2015

Marina Silva et Valdelice Veron à l’Hôtel de Marigny le 21 juillet 2015


 

 

 

 

Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres et Lucia Muzell (RFI)

Valdelice Veron, Natanael Vilharva Caceres et Lucia Muzell (RFI)
à la Mairie du 6e arrondissement le 22 juillet 2015


 

 

 

Yannick Jadot, Valdelice Veron, Thomas Chauvineau, Arkan Simaan, Hugo Charbonnier, Natanael Vilharva Caceres et Gert-Peter Bruch chez France Inter le 22 juillet 2015

Yannick Jadot, Valdelice Veron, Thomas Chauvineau, Arkan Simaan, Hugo Charbonnier,
Natanael Vilharva Caceres et Gert-Peter Bruch chez France Inter le 22 juillet 2015


 

 

 

Yana Rusinovich, Valdelice Veron, Paul Watson, Lamya Essemlali, Natanael Vilharva Caceres, Gert-Peter Bruch et Hugo Charbonnier au Très Honoré le 22 juillet 2015

Yana Rusinovich, Valdelice Veron, Paul Watson, Lamya Essemlali, Natanael Vilharva Caceres,
Gert-Peter Bruch et Hugo Charbonnier au Très Honoré le 22 juillet 2015


 

 

 

Jacqui Zalcberg, Valdelice Veron, Orlagh McCann, Natanael Vilharva Caceres et Gert-Peter Bruch au Palais Wilson à Genève le 23 juillet 2015

Jacqui Zalcberg, Valdelice Veron, Orlagh McCann, Natanael Vilharva Caceres et Gert-Peter Bruch
au Palais Wilson à Genève le 23 juillet 2015


 

 

 

Valdelice Veron, Michel Forst et Natanael Vilharva Caceres à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme le 24 juillet 2015

Valdelice Veron, Michel Forst et Natanael Vilharva Caceres
à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme le 24 juillet 2015


 




 

VALDELICE VERON
du peuple Guarani-Kaiowá,
(Mato Grosso do Sul, Brésil)

 

 

 

En visite exceptionnelle pour la première fois en France et à l’ONU

accompagnée du leader Natanael Vilharva-Cáceres
du 20 au 26 juillet 2015

afin d’alerter sur le sort de son peuple



 

- COMPTE-RENDU -


Date de l'article : 24/08/2015

Retour