Belo Monte :
pétition du Cacique Raoni

A ce jour 473425 signatures.

Vérifier la validité de votre signature


Suivez les actualités de Raoni sur Facebook



Actualités

La colère de Raoni

La colère de Raoni

Les guerriers Mebengôkrés (kayapos) ont manifesté en nombre devant la mairie de Colider (Mato Grosso – Brésil), le 3 juin 2011, afin de montrer à la Présidente du Brésil Dilma ROUSSEF qu’elle n’a pas fait pleurer le Chef indien Raoni, comme il l’a été dit dans les médias après l’annonce de l’autorisation de construction du barrage de Belo Monte. Cette manifestation avait pour objectif de montrer que Raoni reste ferme et fort dans sa lutte contre le projet de construction de barrage sur le fleuve Xingu.

« Je n'ai pas pleuré à cause de l’autorisation de construction et le début des travaux sur le chantier de Belo Monte. Tant que je vivrai, je continuerai à me battre contre cette construction. Je veux dire à la Présidente Dilma, à Lula, au Président de la FUNAI, au Président de l’IBAMA, au Ministre de l’Énergie Lobão, que je suis en route pour Brasilia et que j’emmènerai avec moi tous mes guerriers pour lutter contre le Belo Monte. Je ne vais pas m’arrêter.

C’est la Présidente Dilma qui pleurera, pas moi. Je veux savoir qui a donné cette photo et propagé cette fausse information. Je voudrais voir cette personne. Au lieu de construire le barrage de Belo Monte, pourquoi la Présidente Dilma ne s’occupe-t-elle pas des bandits de Rio de Janeiro et de São Paulo et pourquoi ne stoppe-t-elle pas la destruction de l’environnement. N’a-t-elle pas d'autorité ?

Il faut que cela s’arrête. Il faudra que la Présidente Dilma me tue face au Palais du Planalto. Là, seulement, vous pourrez construire le barrage de Belo Monte. Tant que cela ne sera pas arrivé, je lutterai jusqu’à la fin. Je me trouve ici face à la mairie de Colider, pour montrer qui je suis : Raoni ! Et j’irai également le montrer à Brasilia. »

Traduction Nency Nohilé

Date de l'article : 06/06/2011

Retour