Belo Monte :
pétition du Cacique Raoni

A ce jour 502891 signatures.

Vérifier la validité de votre signature




Actualités

La déforestation détruit aussi les Guarani

La déforestation détruit aussi les Guarani

source: www.envol-vert.org
Envol Vert s’associe au cri d’alarme de tout le peuple Guarani. A la suite du voyage du premier voyage de Valdelice Veron hors du Brésil, à Paris, Envol Vert s’associe au cri d’alarme de tout le peuple Guarani Kaiowá, victimes de la déforestation et de l’accaparement des terres.

Valdelice Veron est venue en France du 20 au 26 juillet 2015 pour rencontrer les autorités, François Hollande, le prince Albert, des personnalités comme Nicolas Hulot, des médias français, mais aussi des ONGs comme Envol Vert avec Léa Durant administratrice et son fondateur Boris Patentreger. Elle vient alerter sur la situation dramatique de son peuple, les Guarani Kaiowá, persécuté par les exploitants agricoles qui détruisent leurs terres pour la monoculture de canne à sucre, utilisée pour la production d’agrocarburants et le sucre mais aussi le soja exporté parfois jusqu’à la France.

Valdelice Veron dont le père cacique des Guarani a été assassiné comme près de 300 autres indiens depuis la dernière décennie témoigne durant le Sommet des Consciences, Paris, 21 juillet 2015 :
« Je me bats contre le génocide et l’ethnocide pratiqués au Brésil depuis l’arrivée des colonisateurs au 16e siècle. J’ai besoin d’aide ! Mon peuple crie au secours ! Je ne suis que la porte-parole d’un peuple qui refuse de mourir en silence ! Notre seul désir est de vivre en paix sur la terre où nous sommes nés, où sont enterrés nos ancêtres. Je suis une gardienne des forêts dont la seule ambition est d’assurer à ses enfants le « Testament vert », synonyme de préservation de la nature. La relation respectueuse de mon peuple envers la terre, la faune et la flore est une simple expression du mode de vie Kaiowá. Nos territoires sont en train d’être détruits par des hommes avides dont le seul but est de s’enrichir en approvisionnant le marché international de soja, de viande… En ce qui nous concerne, le fléau est l’agro-carburant : l’éthanol est fait du sang qui jaillit de nos veines et inonde la terre Kaiowá. »

Les Guarani-Kaiowa demandent au gouvernement de Dilma Rousseff  d’appliquer la loi. La Constitution du Brésil stipule depuis 1988 que les peuples indigènes ont des ” droits culturels et territoriaux ” fondés sur leur héritage ancestral. Le texte ordonnait la démarcation des territoires indigènes dans une période de cinq ans. Les Guarani-Kaiowa attendent toujours cette délimitation. Lors de la réunion inter-ONGs avec les ONGs et notamment Planète Amazone qui a permis le voyage, l’appui logistique et l’organisation, les deux représentant des Guarani vont plus loin et nous appelle à l’aide pour parler de ce génocide lié à des entreprises que l’on connait que trop. Ils rappellent que si l’on ne parle pas assez de leur message, à leur retour ce pourrait être la mort d’un simple tueur à gage qui les attendent.
Alors Envol Vert rappelle à toutes les entreprises à respecter leurs engagements comme BUNGE qui s’est engagé à mettre en place sa politique Zéro déforestation sur toutes les matières premières et pas seulement l’huile de palme.
Envol Vert appelle également haut et fort l’entreprise Louis Dreyfuss commodities, qui préside un club de football comme l’Olympique de Marseille d’un côté et qui en même temps est impliquée à travers leurs activités agricole et de trading dans le génocide du peuple Guarani Kaiowá de s’engager à mettre en place sans plus attendre une politique Zéro déforestation sur toutes leurs matières première.
Envol Vert rappelle que même si certaines matières premières sont ciblées comme l’huile de palme par les consommateurs et les entreprises, bien d’autres comme dans ce cas la canne à sucre et le soja sont aussi responsables de la déforestation. Alors mesurons et réduisons notre empreinte forêt sur tous nos produits afin notamment de continuer à profiter comme les Guarani Kaiowá des nombreux services qu’elles nous rendent.


© Envol Vert / article original

Date de l'article : 28/07/2015

Retour